Paperblog Yhope !: La réussite professionnelle n'est pas forcément là où on l'attend ...

Catégories

La réussite professionnelle n'est pas forcément là où on l'attend ...


Le magazine Forbes a récemment publié une étude sur les 10 métiers qui rendent les plus heureux. 

D'après cette étude ce n'est pas l'argent qui fait le bonheur des travailleurs mais c'est le fait d'être tourné vers l'autre ! La preuve en est dans le top 3 ;)

Les 10 métiers qui procurent le plus de bonheur :

 

1er) Les hommes d’Église : l’amour de l’autre, l’écoute et l’entraide semblent remplir de joie ces serviteurs de Dieu, qui arrivent en tête de ce classement.

2e) Les pompiers : un sondage révèlerait que plus de 80 % des soldats du feu sont heureux dans leur métier. Comme les hommes d’église, il semblerait que ce soit l’assistance et la protection d’autrui qui apportent du bonheur à ces professionnels du sauvetage.

3e) Les physiothérapeutes : ces professionnels de la rééducation trouvent quant à eux leur bonheur dans la deuxième vie qu’ils contribuent à donner à des personnes blessées ou handicapées. C’est donc encore un métier d’assistance à l’autre qui prend la troisième place de ce classement. L’individualisme serait-il donc source de tristesse au travail…

4e) Les écrivains : même si beaucoup d’entres eux ont un statut précaire, ces professionnels de la plume trouvent leur satisfaction dans l’autonomie qu’ils ont. Les éditeurs ne semblent donc pas être les pires employeurs du moment.

5e et 6e) Les professeurs spécialisés et les enseignants généralistes : enseigner, aider des jeunes en difficultés, le plaisir de la transmission du savoir semble être encore source d’un grand épanouissement personnel.

7e) Les peintres et les sculpteurs : l’art, l’expression même d’une identité, la possibilité de laisser une trace de son passage sur terre. Une passion qui stimule bon nombre de professionnels même si beaucoup vivent dans des conditions précaires. C’est ce que l’on appelle l’art pour l’art ou l’amour de l’art.

8e) Les psychologues et psychanalystes : Il semblerait que ces professionnels du psychique trouvent leur bonheur en écoutant et en tentant de résoudre les problèmes de leurs patients. Une thérapie peut-être, que le magazine Forbes résume non sans humour : "les psychologues ne sont peut-être pas en mesure de résoudre les problèmes des autres, mais il semble qu'ils ont réussi à résoudre les leurs."

9e) Les agents financiers de vente de services : ce métier d’argent n’arrive qu’en 9e place de ce classement. L’argent ne ferait-il plus tant le bonheur que cela ? Pas sûr. Selon Forbes, ces professionnels, qui proposent des prêts et autres opérations d’endettement, sont payés 90 000 dollars, soit 68 000 euros, pour 40 heures de travail derrière un bureau.

10e) Les ingénieurs de chantier : pour le magazine Forbes, la raison du succès de ce métier est que ces professionnels ressemblent à de grands enfants qui jouent au Lego… Drôle de vision du métier d’ingénieur de chantier qui nécessite de grandes qualités pour gérer l’ensemble d’un chantier : matériaux, planning, budget, personnel… ainsi que la bonne marche technique et financière, jusqu’à la livraison finale.

Il semblerait donc qu’en ce début de XXIe siècle plongé dans la crise économique et financière, l’argent ne fasse toujours pas le bonheur.

Source : e-orientations.com